Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook

Triptyque du Zalagh

Ronnie 2¢ from Atlantic Shores, United Kingdom

Love the presentation as well as the view !

9 Mar 2016 6:44am

Tatiana from Paris, France

Bonne compo et encore une très belle luminosité !

9 Mar 2016 6:54am

Monik from PARIS, France

Le rendu est très pictural, l'éclairage, superbe! J'aime beaucoup!

9 Mar 2016 7:00am

jean pierre a from France

joli tryptique! amitiés

9 Mar 2016 7:52am

Tede from Aubenas 07, France

Bien vu et excellent cadrage, superbe composition. Bonne journée Thami. *****

9 Mar 2016 9:45am

Libouton Martine from Bousval, Belgium

Superbe

9 Mar 2016 10:06am

franz from Baden, Austria

marvellous idea and realisation! something to hang on the wall!

9 Mar 2016 11:21am

Mhelene from Villiers-sur-Marne, France

Très belle présentation .

9 Mar 2016 2:19pm

julie from France

Monsieur Pédagogue, à quoi servent les trous dans la tour à gauche ? :)
Jolie lumière sur la ville paraboliques et un point de vue unique !
Bonne soirée Thami.
PS Je viens de manger des haricots verts plats de chez toi, ils sont délicieux... avec huile d'olives, ail, échalote et persil ! :)

9 Mar 2016 6:45pm

@julie: Bonjour Julie: voilà ce que je t'ai trouvé comme explication: "Les trous qui ornent les pans de murs sont tout simplement liés à la technique de construction du pisé : ils correspondent à l'emplacement des traverses de bois supportant le coffrage ; non obturés, ils permettent l'accrochage des échafaudages pour les travaux d'entretien." ou encore "En observant les remparts, à l’instar des autres remparts du royaume, nous apercevons une succession de trous dans les murs. Ce sont les emplacements des poutres soutenant le coffrage qui sert à mouler successivement le pisé." Dans un poème, l'écrivain Tahar Benjelloun a écrit en évoquant ces trous : chez Benjelloun, ces images récurrentes : (…) Fès est une nuit de Shahrazade Avec ses palais abîmés Ses ruelles infinies Avec ses pierres Ses mots, ses versets et ses étoiles déchues. (…) Fès voyage Et lâche ses oripeaux Partout où elle est prise d’asthme. Fès creuse ainsi son secret (…) Elle ferme les yeux Et ouvre ses poumons pleins de trous. Bonne journée lumineuse et chal-heureuse!

L'Angevine from Angers, France

belle vue

10 Mar 2016 8:55am

julie from France

Mystérieuse Fés, merci Thami de nous avoir livré un peu de son secret ! :)

10 Mar 2016 12:06pm

eva from France

Esthétique et sophistiquée cette idée de triptyque sur le majestueux Zalagh !

10 Mar 2016 3:40pm

Adela Fonts from Barcelona, Spain

Excellente trilogie visuelle ... Une magnifique lumière ambiante! J'adore! 5*****

10 Mar 2016 6:17pm

This image has been featured in 2 Remix collections.

Cityscape by Tede

El meu mon desconegut by Adela Fonts